Beata Szparagowska

Les photos reprises sur ce site sont -sauf indications contraires- de Beata Szparagowska, photographe résidente à L'L, un regard sur le travail de recherche des autres résidents.

Beata Szparagowska est photographe. Elle suit tout d’abord des études de Littérature polonaise à l’Université de Poznań (1998-2003). C’est dans ce cadre qu’elle fait un passage à Bruxelles où elle revient en 2004 pour entamer des études de traduction littéraire qu’elle abandonne assez rapidement. Petit à petit les mots lui paraissent insuffisants et elle commence à prendre des photos. Elle y prend goût au point d’entrer à l’Ecole Supérieure des Arts de l’Image « Le 75 » (Bruxelles), d’où elle sort diplômée en 2009.

En 2009 et 2010, elle développe un studio de portrait ambulant dans le quartier africain Matonge (Bruxelles).

En 2010, elle est lauréate du concours Emerging Talents from Belgian Schools of Photography et du concours SFR Jeunes Talents suite auquel elle a l’occasion d’exposer aux Rencontres photographiques d’Arles la même année. Grâce à la bourse de la fondation SMartBe, elle revient à Arles en 2011 pour suivre le workshop du photographe Antoine d’Agata. En 2011 également, elle est lauréate du concours Jeune Artiste Arts Libre du journal La Libre Belgique.

Elle a quelques expositions individuelles à son actif, dont Sans-Papiers à Leuven et Studio Matonge au Théâtre de Namur (et plusieurs expositions collectives).

D’autre part, elle anime des ateliers photographiques pour amateurs (à l’attention de personnes âgées notamment, et prévoit d’en organiser pour les adolescents issus de l’immigration). En outre, elle a collaboré à deux ouvrages collectifs : Résidence photographique et Soldes fins de séries. Remix.

Dans son travail, Beata Szparagowska cherche de nouvelles ouvertures entre la photographie documentaire et la photographie plasticienne (un engagement possible en dehors du reportage traditionnel). Elle développe ainsi des projets photographiques autour de notions comme l’exil, la rencontre, les racines, l’identité, la mixité, tout en poursuivant, en parallèle, une réflexion sur le statut de l’image photographique.

www.beataszparagowska.com


PARCOURS À L’L
Suite à une proposition du photographe Jean-Marc Bodson (également commissaire d’exposition et professeur à l’école des Arts de l’image « Le 75 » à Bruxelles), Beata Szparagowska a rejoint les artistes résidents de L’L dans le courant de l’année 2010. Une proposition insolite à la base (L’L étant un lieu d’accompagnement dans le secteur des arts de la scène et non des arts plastiques), mais riche, pour son côté hors cadre, mais aussi pour le rapport avec le plateau, la recherche et les autres résidents de L’L, amené par cette démarche. Un cas à part en somme ; sinon une exception qui confirme la règle… Au cours de ses deux années de recherche à L’L, elle a notamment fait la connaissance des deux sœurs Tillberg et de Sylvain Daï, à l’époque encore en recherche sur ce qui est devenu depuis une création : Pourquoi Eve vient-elle chez Adam ce soir ? Depuis, cette équipe l’a invitée à rejoindre sa deuxième recherche à L’L, intitulée jusqu’à présent Les quatre infirmières suédoises en déplacement.