Première Ligne / EXPO#6

PREMIÈRE LIGNE - saison 2

Expositions de jeunes auteurs photographes et formation au commissariat en milieu culturel
Direction artistique: Jean-Marc Bodson

Pour tous les créateurs, la première ligne est sans aucun doute la plus difficile à écrire. Surtout quand cette première ligne amorce un curriculum vitae. C’est sans aucun doute aussi la plus décisive, car elle est la clé des expériences à suivre…
Cette possibilité de « première ligne », L’L la propose depuis toujours à de jeunes artistes des arts du spectacle. Depuis l’année dernière, sur une proposition de Jean-Marc Bodson, L’L s’ouvre désormais également à l’art photographique, et donne chaque saison à trois jeunes auteurs photographes l’occasion non seulement d’exposer, mais aussi d’être conseillé et parrainé pour la circonstance. Chacune de ces expositions sera confortée soit par des collaborations avec d’autres institutions – le maillage offrant souvent l’occasion de prolonger les expériences – soit par une publication, soit par des ouvertures à d’autres mediums.


EXPO #6 : du 28.02.2014 au 26.03.2014


Doggy Bag | Marine Dricot

Une découverte 2013 de .TIFF magazine

« Doggy bag » est le nom d'une ville située entre la fine frontière de la Belgique et de l'Australie. Une ville en dessous d'un ciel couvercle, baladée par l'errance immobile du héros raté. Une construction d'images, nourrie du monde des images-en-boîte-dans-le-salon de mon enfance. Et des gens qui la regardaient. J'y ai vécu par procuration jusqu'à mon adolescence, à rêver d'y vivre les mêmes scènes dans une vie que j'aurais moi-même choisie, juste à côté du canapé. La trace, avant la vie, les yeux rivés sur la mémoire collective de ma génération. Une longue traînée de taches dans lesquelles les spectateurs décrocheront enfin une scène, qu'ils joueront sans talent. Aujourd'hui, cette boîte continue de me hanter. C'est elle qui découpe mes souvenirs. Je traque l'image pour garder, faire durer, mettre au frais, réchauffer la vaine illusion d'un doggy-bag d'instants sans date de péremption.

Biographie :
Marine Dricot est née le 16 avril 1988 à Liège (Belgique). Elle obtient son diplôme de photographie en juin 2007, à l'Institut St-Luc de Liège. En septembre 2007, elle rentre à l’E.N.S.A.V. de la Cambre (Bruxelles) où elle étudie la photographie pendant un an. Elle est lauréate de plusieurs concours de photographie en Belgique. Ses photographies ont été projetées dans plusieurs festivals de photographie en Belgique et aux Boutographies 2013 de Montpellier (France). Elle est exposée au Palais Provincial de Liège, à la galerie « Les Chiroux » (Liège), à la 4e Biennale de photographie dans le Condroz (Marchin), à la « BIP 2010 » 7e Biennale internationale de photographie de Liège, à la galerie "le carré d'art" (Rennes, France), à l’événement « Genthof 2012l wonderful world » (Bruges), à la galerie « Satellite » (Liège), au centre culturel « De Brakke Grond » (Amsterdam), et à la « 44 gallery » (Bruges). En 2010, elle a collaboré avec le collectif de photographes "Nadaar". C’est un projet documentaire sur Bruxelles et ses habitants qui a donné naissance au livre “Facing Brussels” (aux éditions BAI) et à une exposition au Musée BELvue à Bruxelles en 2010 ainsi qu’au « Flanders center » en 2011 à Osaka au Japon. Ses photographies sont publiées dans le View Photography Magazine, le Vif l’Express, De Morgen, Paris Match, Le Soir, Knack, Réponse-photo, De Standaard, L’Art même, Axelle, ainsi que sur le site «soyons.net». Elle est l'une des 10 photographes présentée par le magazine « .tiff » 2013, publication annuelle du musée de la photographie d'Anvers sur la jeune photographie belge. En octobre 2013, elle a exposé son dernier travail au musée OCT de Shenzhen (China) lors d'une exposition collective sur la jeune photographie belge. Elle réalise, en aout 2013, avec Gaspard Ryelandt, le clip "Ritualistic" des "Robbing Millions", sélectionné pour la compétition clip du festival international du film francophone de Namur en octobre 2013. Leur deuxième clip "Tenshinhan", toujours pour les "Robbing Millions" a été sélectionné pour la compétition « CLIP THAT BEAT ». Elle est représentée par « 44 gallery » (Bruges).

 

ADRESSE
Chaussée de Wavre 132 à 1050 Bruxelles * www.llasbl.be * +32(0)2 512 49 69+32(0)2 512 49 69
HORAIRES D’OUVERTURE
* vernissage jeudi 27.02.2014, de 18h à 20h
* du 28.02.2014 au 26.03.2014, du lundi au vendredi, de 9h à 17h

* cette exposition s’inscrit dans le cadre du projet .tiff brussels (FoMu) : une projection du travail de Marine Dricot sera également visible chez Ikono (47 Rue Lesbroussart – 1050 Bruxelles) le 20.02.2014 à 19h00.
Plus d’infos >>>
http://www.fotomuseum.be/magazines/tiff/