Régis Duqué

Licencié et agrégé en Philologie romane, ainsi que licencié en études théâtrales (CET), Régis Duqué est professeur, journaliste, metteur en scène et auteur dramatique.

En milieu scolaire, entre 1998 et 2005, il met en scène une dizaine de pièces avec des adolescents. Depuis, il continue d’animer des ateliers d’écriture et d’improvisation, notamment pour Pierre de Lune - Centre dramatique Jeunes Publics (Bruxelles).

Toujours dans son rapport avec les adolescents, il écrit en 2006 La Cathédrale, courte pièce publiée aux Editions Lansman dans le cadre de la 2e édition de La scène aux ados. Il récidive en 2009 avec Les Héros, publié dans le cadre de la 3e édition de La scène aux ados.

Du côté du « tout public », en 1998, dans le cadre du 30e anniversaire du Centre d’Etudes théâtrales (CET), il écrit et met en scène une courte farce, Compelotage ou se faire mettre en scène (publiée dans le 14e numéro de la revue Etudes théâtrales). L’année suivante, Dans le Noir, dans le cadre de la Quinzaine théâtrale à l’ULB.

Plus récemment, en 2006, une première rencontre a lieu avec ce qui s’appelait encore le Théâtre de L’L : il y met en scène, avec Guillaume Istace, sa pièce Modèles vivants dans le cadre du 4e festival Enfin seul (publié aux Editions Lansman au sein du volume Enfin seul 4).

La même année, une autre de ses pièces, Hors-la-loi, est finaliste au Prix des metteurs en scène 2005-2006, organisé par le Centre des écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles. Créée fin 2010, dans une mise en scène de Jérôme Nayer, elle est reprise au Théâtre des Doms, dans le cadre du Festival Off d’Avignon 2011.

En 2011, il termine l’écriture d’une nouvelle pièce, La Vraie vie, pour laquelle il bénéficie d’une bourse d’écriture de la SACD.

En outre, Régis Duqué a collaboré au trimestriel Scènes, pendant près de dix ans. En 2010, il publie le livre Bruxelles insolite aux éditions Les Beaux Jours, en collaboration avec Laurence Bragard et le photographe Michel Reuss. La même année, dans le cadre du B.A.A.T. (Bureau d’Accompagnement des Auteurs de Théâtre), il est choisi, avec trois autres auteurs, pour un soutien à l’écriture pour une période de deux ans.