Simon Mayer

Chorégraphe-interprète et musicien (basse, guitare, voix, piano) né en 1984, Simon Mayer a étudié la danse à l’Ecole du Ballet de l’Opéra national de Vienne (1997-2003). Ballet qu’il rejoint ensuite pour une saison avant de poursuivre sa formation à P.A.R.T.S. à Bruxelles (2004-2008). Durant ce cursus de quatre ans, il signe de premiers travaux et courtes pièces. Parmi ceux-ci, des solos comme Overdub (Check the bambie) et des pièces de groupe telles Apfelstrudel/reasons not to laugh ou Oh feather of lead. Il travaille également comme interprète avec Elio Gervasi, Sebastian Prantl et Wim Vandekeybus. Par ailleurs, il a dirigé un petit opéra Gesellschftspiele de Gunter Waldek dans le cadre du festival international pluridisciplinaire SPIEL, organisé chaque année depuis 2004 par l’association M-arts qu’il a créé avec ses deux frères (Peter et Philipp) à Andorf, leur commune natale, au nord de l’Autriche.

En 2009, en tant que danseur et musicien, il participe à la création de The Song d’Anne Teresa de Keersmaeker et à celle du concert-performance du groupe Zita Swoon, Dancing with the sound hobbyis. Deux pièces dans lesquelles il joue encore aujourd’hui.

En 2010, il signe avec Odile Gheysens Further, Surface. Au mois d’octobre de la même année, il entre en résidence à L’L et entame un premier processus de recherche et développe une série de projets en parallèle qu’il regroupe sous l’appellation Humorstudies.