ESSAI | CHANTIER

Essai
Un passage obligé, d’une durée de 3 semaines, qui permet l’identification de la recherche et de ses axes potentiels.
Pour cette première période, L’L met uniquement à disposition un espace de travail en ordre de marche (à L’L même, ou chez l’un de ses partenaires bruxellois).
Ne sont donc pas prévus sur ce temps d’essai : soutiens techniques et financiers.
Après ces 3 semaines, et passé un délai de réflexion, L’L et l’artiste conviennent de poursuivre ou non l’expérience, de passer ou non en 2e phase d’accompagnement : le chantier.

Chantier
L’étape d’accompagnement à la recherche, à proprement parler.
Cette étape se décline à raison de 4 résidences de 2 à 3 semaines par an.
Outre un espace de travail (à L’L ou chez l’un de ses lieux partenaires) et des ressources humaines de son équipe en termes artistiques, techniques et administratifs, chaque artiste en résidence bénéficie d’une couverture de certains frais liés à la recherche. Le cas échéant, L’L prend également à sa charge les frais de transports pour les artistes venant de l’étranger (excepté les transports internationaux de longues distances) et veille à leur logement.
D’autre part, grâce à L’L fondation, les artistes sélectionnés pour intégrer la phase chantier peuvent bénéficier d’une bourse de recherche venant soutenir la démarche de « retrait » qu’implique un tel processus de recherche. Cette bourse est attribuée par résidence, en fonction du nombre de jours dédiés à la recherche.

Précision importante : la matière qui fait l’objet de la recherche est propriété du résident ; ceci dit, tant que la recherche est accompagnée par L’L, elle ne peut être travaillée qu’à L’L ou chez ses partenaires.